UNE ÎLE

Tout le monde connaît l’île de Ré. Plus exactement tout le monde croit la connaître. Frêle navire amarré à l’agglomération de La Rochelle par un pont désormais légendaire, l’île de Ré ne dévoile pas ses richesses et ses douceurs au premier abord. Parce que pour la connaître en profondeur, il faut sortir des sentiers battus qui amènent aux campings, aux plages et aux marchands de glace, il faut être bien guidé. Alors, c’est un monde merveilleux de joie et de sérénité qui s’ouvre à vous et se glisse dans votre âme.

L’île de Ré se métamorphose au gré des saisons et il n’en est pas une seule qui ne propose ses charmes. Très préservée par les hommes, la faune et la flore, qui forment la richesse de la biodiversité́ rétaise, évoluent au fil des saisons. Face à l’océan qui règne sur les rivages insolites, marées, estran, plages et dunes jouent une mélodie sacrée. La forêt vient aussi ajouter sa tessiture dans ce concert céleste. Vous devenez alors rapidement ce danseur qui exécute quelques mouvements de danse, des entrechats peut-être, dans ce ballet naturel.

L’île de Ré s’étire sur une longueur d’environ 30 km et sa largeur varie de 70m à 5 km. Sa superficie est d’environ 85 km2 ce qui en fait la quatrième île de la France métropolitaine, derrière la Corse, loin devant, l’île d’Oléron et juste après Belle-Île. Plus de cent kilomètres de pistes cyclables l’arpentent de long en large, le long des rivages, au travers des marais salants, sous les pins maritimes, sur les pavés de quelque village pittoresque, pour vous faire découvrir le plus simplement du monde ce joyau de la côte atlantique.

Ceux qui voudront bien prendre le temps de faire un petit pas de côté, l’île de Ré se livrera avec générosité et gonflera votre cœur de ces bonheurs, furtifs ou rémanents, qui construiront votre plénitude et votre vitalité imprégnée d’océan et d’air iodé.

Les randonnées proposées vous amèneront sur les sites insolites et sauvages de l’île de Ré. Connus ou méconnus, ceux-ci sauront vous attraper, vous enlacer de leur gratitude, vous aimer, pour finalement vous guider vers votre vitalité originelle.

UN VILLAGE


Sainte-Marie-de-Ré, village traditionnel rétais entre les vignes et l’océan.


Dès le franchissement du pont, le clocher de Sainte-Marie-de-Ré vous guide le long de la côte sud de l’île. Le village est un des plus anciens de l’île, son émergence remontant à l’époque médiévale. 
Le plaisir de déambuler dans les ruelles et les venelles fleuries de roses trémières se mélange à la quiétude des bourgs au détour desquels vous découvrirez des chais de vignerons, des églises et des chapelles, des jardins clos et d’anciennes maisons de meunier. 
Une côte sauvage, généreuse et toujours changeante, superbe en toute saison, s’offre à vous et vous incite à la pêche à pied, à la contemplation des vagues, des oiseaux et des couchers de soleil pour de véritables moments de sérénité sans oublier les activités nautiques qui s’offrent à vous : la baignade, le surf, le longe-côte, etc.